31.8 C
Casa
lundi, septembre 25, 2023

SM le Roi veille à ce que les relations d’amitié maroco-guinéennes soient traduites en des projets concrets (M. Bourita)

- Publicité -spot_img

Dakhla – SM le Roi Mohammed VI veille à ce que les relations d’amitié entre le Maroc et la Guinée soient traduites en des réalisations et projets concrets, a souligné, lundi à Dakhla, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

« SM le Roi veille à ce que les relations d’amitié entre le Maroc et la Guinée soient traduites en des réalisations et des projets concrets au profit du peuple guinéen », comme en témoigne le fait que ce pays frère ait bénéficié, durant les deux visites royales à Conakry en 2014 et 2017, d’un grand nombre de projets royaux en Afrique, a affirmé M. Bourita à l’ouverture de la 7ème session de la Commission Mixte de Coopération Maroc-Guinée, co-présidée avec le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger, Morissanda Kouyaté.

Le ministre a relevé qu’au vu des potentialités et des opportunités offertes, les relations commerciales entre les deux pays « sont encore en deçà des attentes et aspirations des deux peuples », malgré l’amélioration enregistrée à ce niveau dernièrement.

Dans ce cadre, M. Bourita a appelé les acteurs économiques marocains et guinéens à saisir toutes les opportunités offertes pour combler le fossé existant entre ces potentialités et le niveau des échanges commerciaux enregistrés.

Il a affirmé, à ce titre, que le Royaume est entièrement disposé à développer un partenariat agissant entre les secteurs public et privé et mutuellement bénéfique pour les deux pays, à même de constituer un modèle de coopération Sud-Sud au niveau du continent africain.

M. Bourita a réitéré aussi l’entière disposition du Maroc à mettre en place de nouveaux mécanismes pour l’échange des expertises et le partage des expériences dans les domaines académique, scientifique et culturel entre les différentes institutions marocaines et leurs homologues guinéennes.

Il a exprimé, par ailleurs, ses remerciements à M. Kouyaté pour la position constante et claire de la République de Guinée en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi que pour son soutien historique continu à la marocanité du Sahara, rappelant que la Guinée a toujours défendu la légalité internationale et les droits légitimes du Maroc.

Cette position a été couronnée par l’ouverture d’un consulat général de la République de Guinée à Dakhla en janvier 2020, a-t-il dit.

Le ministre a indiqué que le gouvernement guinéen a fait preuve, de manière claire, d’une volonté et d’un engagement politiques pour la mise en oeuvre du projet du gazoduc Nigeria-Maroc, à travers la signature du mémorandum d’entente tripartite en décembre 2022, soulignant que ce projet stratégique représente un symbole de la coopération Sud-Sud que les pays africains sont appelés à consolider, afin de consacrer le modèle africain de développement en faveur duquel SM le Roi n’a eu de cesse de plaider.

M. Bourita a évoqué, en outre, la coopération solide entre le Maroc et la Guinée dans le domaine religieux qui date de plusieurs siècles, précisant que les deux pays partagent un Islam fondé sur le rite malikite, le dogme achaarite et le soufisme sunnite.

Cette coopération se poursuit aujourd’hui sur la base de ces fondements séculaires, a-t-il noté, relevant que, sur Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, des dizaines d’Imams de ce pays frère bénéficient d’une formation à l’Institut Mohammed VI de Formation des Imams, Morchidines et Morchidates.

Par ailleurs, M. Bourita a indiqué que le Royaume du Maroc suit avec satisfaction l’opération de transition politique en Guinée et salue « l’ouverture, la sagesse et la clairvoyance dont ont fait montre nos frères dans ce pays ami et qui leur ont permis de faire prévaloir les intérêts suprêmes de la nation sur toute autre considération ».

Il a souligné, à cet égard, sa conviction que la République de Guinée, grâce à son leadership, à ses capacités, à la détermination de son peuple et au soutien de ses amis, est capable d’aller de l’avant dans ses efforts visant à « reconstruire l’État », réaffirmant la disposition du Royaume et son engagement à accompagner la Guinée dans ses efforts visant à réussir la transition politique dans l’objectif de mettre en place des institutions démocratiques capables de mener le pays vers la paix, le développement et la prospérité.

Le ministre s’est également félicité de l’évolution positive qui a marqué la coopération bilatérale durant ces derniers mois, comme en témoignent les échanges de visites de travail au niveau des hauts responsables et des experts pour discuter et échanger les expériences dans les différents domaines comme la sécurité, la santé, la justice, la culture et l’enseignement, soulignant l’engagement du Maroc à renforcer cette dynamique positive au bénéfice des deux peuples amis.

Dans ce même contexte, M. Bourita a mis en avant le caractère exceptionnel de la 7ème session de la Commission mixte de coopération Maroc-Guinée qui se tient à mi-chemin entre Rabat et Conakry dans la belle ville de Dakhla, qui a toujours été et demeure un trait d’union dynamique entre le peuple marocain sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et les peuples du continent africain.

M. Bourita a, en outre, exprimé sa profonde gratitude à M. Kouyaté pour son engagement personnel à consolider les relations exceptionnelles liant le Royaume du Maroc et la République de Guinée, notant que la participation de son homologue guinéen aux travaux de cet important événement, traduit la volonté grandissante de hisser les liens de coopération au niveau d’un partenariat stratégique répondant aux aspirations de SM le Roi Mohammed VI et de Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, Président du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées de la République de Guinée,

Il a relevé à ce propos que la tenue de la Commission mixte de coopération Maroc-Guinée traduit la volonté des deux pays d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale à travers le renforcement et l’élargissement du cadre juridique dans les domaines prioritaires en vue de réaliser des projets de développement concrets et structurants.

La tenue de cette importante réunion constitue aussi une occasion propice pour approfondir la concertation politique et le dialogue constant entre les deux pays frères et mettre en place un cadre adéquat de réflexion sur l’avenir des relations maroco-guinéennes, a-t-il ajouté, assurant que les résultats de cette rencontre sont de nature à imprimer un nouvel élan à la coopération économique, à travers le développement d’un véritable partenariat qui englobe davantage d’initiatives entre les secteurs publics et privés.

- Publicité -spot_imgspot_img
Dernièrs Articles
- Publicité -spot_img
Actualités liées

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :