22.8 C
Casa
vendredi, mai 24, 2024

Internet : la connectivité satellitaire, la solution pour l’Afrique ?

- Publicité -spot_img

Seuls 36% du 1,25 milliard d’habitants des 46 pays les moins avancés sont connectés à internet, alors que c’est le cas de plus de 90% des Européens. Selon l’Union internationale des télécommunications.

Cette fracture numérique était au menu de la 5e conférence des Nations unies sur les pays les moins avancés à Doha au Qatar.

« La connectivité numérique n’est plus une option pour les PMA, mais une bouée de sauvetage. Elle peut jouer un rôle essentiel dans la création de nouvelles opportunités. Elle peut nous aider, nous les PMA, à libérer nos potentiels respectifs pour maintenir un développement durable. », explique Felix Mutati, ministre zambien de la technologie et des sciences.

En République démocratique du Congo, un pays grand comme quatre fois l’Allemagne, seul un quart de la population est connectée.

Les géants du secteur dont Microsoft, Space X ou Starlink proposent la connectivité satellitaire pour tenter d’inverser la tendance. Microsoft par exemple dit vouloir fournir l’accès au réseau à 100 millions d’Africains d’ici à 2025.

« Nous nous sommes engagés, par le biais de notre initiative Airband, à étendre l’accès à l’internet à un quart de milliard de personnes dans le monde, et nous avons le partenariat Viasat qui a déjà été mentionné, qui a représenté les 10 premiers millions de personnes dans cette direction. Nous nous sommes également engagés à ce que 100 millions de personnes supplémentaires soient connectées en Afrique, et le partenariat avec Liquid nous permet d’atteindre les 20 premiers millions.’’, a déclaré Chris Sharrock, Vice-président, UN Affairs and International Organisations.

Liquid Intelligent affirme disposer de quelque 100.000 km de fibre terrestre sur le continent mais aussi d’une solide empreinte satellitaire.

- Publicité -spot_imgspot_img
Dernièrs Articles
- Publicité -spot_img
Actualités liées

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :