19.9 C
Casa
samedi, décembre 10, 2022

Développement durable : SouthBridge annonce un fonds innovant de 2 MM USD pour financer des projets reforestation en Afrique

- Publicité -spot_img

SouthBridge Investments, BADEA et WRI ont annoncé un investissement sans précédent pour la restauration des paysages et la reforestation à travers l’Afrique lors du Sommet des leaders mondiaux à la COP27.

Au cours des trois dernières décennies, le monde a perdu plus de 4 % de ses forêts, soit une superficie équivalente à la moitié de celle de l’Inde. Les plus grandes réserves forestières du monde se trouvent désormais en Afrique. Le continent a adopté un objectif global de restauration de 100 millions d’hectares par le biais des initiatives AFR100 et Great Green Wall. Pour atteindre l’objectif intermédiaire de 20 millions d’hectares d’ici 2027, les communautés et les PME doivent restaurer environ 8 millions d’hectares de terres dégradées afin de poursuivre les efforts visant à atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050.

L’urgence d’agir est claire : les crises du climat et de la biodiversité sont profondément interconnectées et doivent être traitées simultanément. Nous ne sommes pas en mesure d’atteindre cet objectif. Nous avons besoin d’une restauration plus importante, plus efficace et plus rapide. SouthBridge Investments s’est associé à la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) pour annoncer la création d’un fonds de 2 milliards de dollars pour la restauration des paysages et des forêts en Afrique.

« Chez SouthBridge, nous sommes particulièrement fiers et heureux d’être à l’avant-garde du combat contre le changement climatique et d’agir pour l’adaptation de nos sociétés. Nous continuerons à être un acteur majeur du financement de ce secteur et d’une manière générale pour l’Afrique.  SouthBridge Group vise à apporter une perspective unique pour relever les défis auxquels le continent doit faire face. Avec le Fonds forestier africain (Vumbuzi), nous contribuons à la résolution d’un problème majeur de notre époque : l’obtention d’un taux d’émissions nettes nulles. Nous sommes particulièrement motivés par ce nouveau partenariat« , a déclaré le Dr Donald Kaberuka, Managing Partner du Groupe SouthBridge.

Ce fonds est un partenariat stratégique qui vise à combiner 500 millions de dollars de financement concessionnel avec 1,5 milliard de dollars d’investissements privés pour canaliser le capital long terme vers les acteurs locaux de la restauration à travers l’Afrique, conformément aux objectifs de l’AFR100, de la Grande Muraille Verte et d’autres partenariats.

« Ce cycle de financement est une véritable innovation dans la manière dont les capitaux publics et privés peuvent être orientés directement vers les milliers d’entrepreneurs et d’ONG qui restaurent des terres vitales en Afrique. Cet investissement représente un signal fort de possibilités en termes de financement à grande échelle », a déclaré Ani Dasgupta, président et directeur général du World Resources Institute.

Les partenariats sont essentiels pour assurer la restauration des forêts, comme l’a souligné le directeur général de la BADEA, le Dr Sidi Ould Tah : « Ce n’est qu’en unissant les efforts des institutions financières africaines que nous pourrons relever les défis climatiques de l’Afrique et transformer de manière structurelle la trajectoire de développement« .

L’initiative est regroupée sous une structure ombrelle : « Vumbuzi », qui signifie innover ou découvrir en swahili. Vumbuzi repose sur quatre piliers : une fondation pour reconnaître l’importance des forêts pour les personnes et la planète ; un fonds privé pour tenir compte des complexités de la reforestation ; un fonds public pour prendre en compte les externalités et l’impact à différentes échelles ; et le tout premier programme qui allie sport et de durabilité en Afrique – « un million de victoires pour la planète« , qui associe les victoires sportives à la reforestation.

Grâce à une subvention du Bezos Earth Fund via le World Resources Institute (WRI), SouthBridge Investments a pu concevoir et structurer Vumbuzi et catalyse actuellement les investissements dans cette structure…

« La Vumbuzi Impact Africa Foundation (VIA) s’attaque à un obstacle critique qui a trop longtemps ralenti le rythme de la restauration forestière : le manque de financement, intermédié efficacement vers les groupes de première ligne. VIA créera une voie pour canaliser une gamme de solutions financières vers les entreprises et les groupes communautaires locaux, leur permettant de développer leurs activités et de passer ainsi à la recherche de capitaux plus durable, orienté vers le marché« , a déclaré Andrew Steer, président et directeur général du Bezos Earth Fund.

En annonçant cette initiative inédite, Frannie Leautier, CEO de SouthBridge Investments, a déclaré : « Vumbuzi est une solution de financement innovante qui permet de tirer parti de sources de financement philanthropiques et concessionnelles pour mieux utiliser et s’adresser aux liquidités des marchés de capitaux.« 

- Publicité -spot_imgspot_img
Dernièrs Articles
- Publicité -spot_img
Actualités liées

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :