34 C
Casa
mercredi, avril 24, 2024

Crise ukrainienne : le Congo approvisionnera l’Italie en gaz

- Publicité -spot_img

Dans le but de sortir de sa dépendance du gaz russe, l’Italie a décidé de se tourner vers le Congo, Brazzaville, pour se ravitailler en gaz. Les 2 pays viennent de conclure un accord d’approvisionnement à partir du Congo.

Après l’Algérie, l’Angola, l’Italie se rapproche du pays de Denis Sassou Nguesso, Congo Brazzaville pour accroître sa fourniture en gaz. L’objectif pour l’Italie est de ne plus être dépendant du gaz russe. « Aujourd’hui nous avons signé un accord crucial avec la République du Congo pour augmenter la fourniture de gaz à notre pays. Un autre résultat, après l’accord en Algérie et celui d’hier en Angola », a déclaré le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, via son compte Facebook. Et d’ajouter « L’engagement de l’Italie continue pour réagir avec rapidité à la crise énergétique et diversifier les sources d’approvisionnement énergétique. Protéger les entreprises et les familles italiennes est pour nous un objectif primordial ».

D’après un document mis à la disposition de la presse congolaise, la lettre d’entente entre le Congo et la société pétrolière italienne ENI pour la production et l’exportation du gaz naturel, ainsi que pour des initiatives de transition énergétique dans le pays a été signée par le ministre congolais des Hydrocarbures, Bruno Itouna, et le Directeur Général du groupe ENI. S’agissant des quantités de gaz à produire et à exporter vers Rome, aucune précision n’a été donnée. Une fois à Brazzaville, Luigi Di Maio a expliqué que « l’agression russe aux dépens de l’Ukraine (…) a rendu plus urgente que jamais la nécessité de diversifier les sources d’approvisionnement italiennes ». Allant dans le sens de la coopération entre les 2 pays, une déclaration d’entente dans le domaine de l’énergie a été signée par Jean-Claude Gakosso, ministre congolais des Affaires étrangères et Roberto Cingoloni, ministre italien de la Transition écologique.

Notons que depuis le début de la crise russo-ukrainienne, l’Italie a lancé une offensive diplomatique sur le continent (Algérie, Égypte, Congo, Angola, Moazambique) pour mettre un terme à sa dépendance du gaz russe, dont l’achat sert à financer la guerre côté russe, selon le ministre italien de la Transition écologique.

- Publicité -spot_imgspot_img
Dernièrs Articles
- Publicité -spot_img
Actualités liées

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :