23.2 C
Casa
dimanche, juin 4, 2023

Coton : perspectives d’une production à la hausse

- Publicité -spot_img

Au Burkina Faso, Mali et Sénégal, les récoltes de coton sont attendues et pour cette saison, la production devrait connaître des hausses.

À 1,41 million d’hectares pour la saison 2022/23, les superficies emblavées progresseraient de 6% par rapport à la campagne 2021/22, selon le département américain de l’Agriculture (USDA). La production suivra avec une hausse anticipée de  4% pour atteindre 2,62 millions de balles, un nouveau record. De belles perspectives qui s’ajoutent à des cours mondiaux élevés en vigueur depuis plusieurs mois.

Les autorités ont d’ailleurs procédé à une hausse du prix d’achat au producteur tant au Burkina Faso qu’au Mali, le Sénégal n’ayant pas encore fixé les prix. Le Burkina Faso affiche de fortes ambitions pour la campagne cotonnière 2022/23 et Au Mali, le prix au producteur de coton fixé à FCFA 285 le kilo en 2022/23.  Une hausse des prix aux producteurs couplée avec des subventions aux intrants, dont les prix sont maintenus au même niveau que l’année dernière, éliminant donc la charge de la flambée des prix des engrais. Au Burkina Faso, les prix des engrais en 2022/23 ont grimpé de 97% par rapport à la campagne précédente passant de $562,22 la tonne à $ 1 109,57, observe l’USDA.

Les sociétés cotonnières d’Afrique de l’Ouest bénéficient pleinement des cours mondiaux élevés. « Elles disposent de la capacité de vendre des quantités importantes sur l’éloigné »,  souligne un négociant. Elles auraient déjà vendu 30 à 40% de la future récolte 2022/23 à un prix élevé.

- Publicité -spot_imgspot_img
Dernièrs Articles
- Publicité -spot_img
Actualités liées

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :